Bol chantant, c’est quoi au juste ?

Un bol chantant, appelé encore bol tibétain ou bol himalayen, est un type particulier de cloche qui est joué en frappant le bord du bol avec un maillet en bois afin de créer une note musicale résonnante. Il peut également être joué de manière plus traditionnelle en frappant simplement le bord du bol. La taille du bol chantant varie de quelques centimètres à un mètre de diamètre.

Les bols chantants ont été utilisés pendant des siècles pour la guérison, la méditation et d’autres fins religieuses. Ils sont maintenant largement utilisés dans le monde entier pour la pleine conscience, la méditation, la relaxation, la réduction du stress, la massothérapie, l’équilibre des chakras et la musique.

Leur son est souvent associé à des états mentaux transformateurs et à une relaxation profonde. Beaucoup trouvent le son apaisant et bénéfique pour améliorer la pratique spirituelle.

Traditionnellement, les bols chantants tibétains sont fabriqués avec sept métaux différents, à savoir l’or, l’argent, le mercure, le plomb, le cuivre, l’étain et le zinc. Certains sont fait d’un alliage de cuivre et d’étain.

Ces dernières années, en Occident, les bols chantants en cristal en quartz sont devenus populaires. Ceux-ci sont considérés par certains comme produisant un effet plus puissant que les cloches métalliques plus traditionnelles.

Histoire des bols chantants

Les bols chantants traditionnels tibétains sont un moyen très relaxant de faire de la musique ou de plonger plus profondément dans la méditation. Il n’y a pas de texte ou d’histoire écrite sur le bol chantant tibétain. Mais, on pense qu’ils auraient été faits de métal provenant de météorites tombées de l’espace (3000 ans avant JC). La tradition d’utilisation du bol chantant remonte à l’époque de Bouddha (600 avant JC).

Les moines bouddhistes les utilisaient dans leurs buts de méditation et de guérison. Il est donc possible qu’il vienne au Tibet de l’Inde au même moment où le bouddhisme est venu au Tibet.

La légende raconte qu’ils étaient traditionnellement fabriqués à partir de 7 types de métaux (l’or, l’argent, le mercure, le cuivre, le fer, l’étain et le plomb). Chaque métal représente un corps céleste.

Comment jouer au bol chantant tibétain ?

Un bol tibétain est joué en frappant ou en frottant le bord avec un maillet en bois. Si vous avez nouvellement acheté votre bol chantant et vous souhaitez l’essayer, asseyez-vous d’abord en position détendue sur le sol ou sur une chaise avec la colonne vertébrale droite.

Prenez une profonde inspiration et expirez lentement. Tenez le bol sur votre paume, assurez-vous que vos doigts ne touchent pas le bol. Tenez le maillet de l’autre main comme un crayon et frottez-le dans le sens des aiguilles d’une montre autour du bord extérieur du bol.

Frottez le maillet avec une pression uniforme jusqu’à ce que vous commenciez à entendre le son. Si vous entendez un bruit de cliquetis, ralentissez et ajustez la vitesse pour obtenir le son souhaité. Assurez-vous d’utiliser un mouvement de bras complet, comme si vous remuez une casserole de soupe.

Les sons des bols chantants ont la capacité de rééquilibrer les cellules qui ne sont pas en harmonie, qui sont malades ou qui ne fonctionnent pas correctement.

(1)